La perte d’audition est une crise mondiale

La perte d’audition est une crise mondiale: la prévention de l’audition est essentielle pour les jeunes et les moins jeunes du Canada

3 mars 2020 – Ottawa, ON, – Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de l’audition, l’Organisation mondiale de la santé soulignera que des interventions rapides et efficaces peuvent garantir que les personnes malentendantes peuvent réaliser leur plein potentiel. Le thème de cette année est «Ne laissez pas la perte auditive vous limiter. Entendre pour la vie! »

L’Organisation mondiale de la santé estime qu’environ 466 millions de personnes vivent avec une perte auditive dans le monde, un nombre qui devrait atteindre 900 millions d’ici 2050. Plus d’un milliard de jeunes (12 à 35 ans) sont à risque de perte auditive en raison de loisirs exposition à un son fort. Au Canada, plus de 1,3 million ou 5% des Canadiens âgés de 15 ans et plus souffrent d’une certaine forme de déficience auditive. La perte auditive est le troisième problème de santé chronique le plus répandu chez les personnes âgées, après l’arthrite et les maladies cardiaques.

L’Association des malentendants canadiens reconnaît l’augmentation alarmante de la perte auditive à l’échelle mondiale et dans nos collectivités. La perte auditive est en augmentation. Au cours de la dernière décennie, le nombre de personnes vivant avec une perte auditive n’a cessé d’augmenter. Plus tôt une perte auditive est détectée, meilleurs sont les résultats pour la personne atteinte. La perte auditive peut survenir à tout âge et le dépistage auditif joue un rôle essentiel pour garantir que les patients peuvent éviter les obstacles à la communication et éventuellement avoir une meilleure qualité de vie.

Christopher T. Sutton, directeur exécutif national de l’Association des malentendants canadiens, déclare: «en tant que personne qui a vécu une perte auditive profonde toute ma vie, je connais de première main l’impact de la perte auditive. La perte auditive affecte les gens de plusieurs façons. Elle influe sur la capacité d’une personne à communiquer, à socialiser, à apprendre, à travailler et à profiter de la vie. La perte d’audition contribue à la pauvreté, à l’isolement social et aux sentiments de solitude. » Sutton poursuit: «avec la technologie, les réseaux de soutien comme l’Association des malentendants canadiens et d’autres avancées, les personnes vivant avec une perte auditive ont la possibilité d’être plus connectées que jamais et ne devraient pas laisser leur perte auditive les limiter.»

À toutes les étapes de la vie, la communication et une bonne santé auditive nous relient les uns aux autres, à nos communautés et au monde. Pour ceux qui ont une perte auditive, des interventions appropriées et opportunes peuvent faciliter l’accès à l’éducation, à l’emploi et à la communication. À l’échelle mondiale, il y a un manque d’accès aux interventions pour lutter contre la perte auditive, comme les appareils auditifs.

Une bonne santé auditive est importante. Lorsque nous n’entendons pas de notre mieux, les conséquences peuvent avoir un impact significatif sur notre santé mentale et notre bien-être social, explique Marilyn Kingdon, présidente du conseil d’administration de l’Association des malentendants canadiens. Kingdon continue de dire que «les personnes vivant avec une perte auditive ne devraient pas se sentir seules, car l’Association des malentendants canadiens est là pour vous accompagner à chaque étape de votre parcours tout au long de votre parcours vers la perte auditive.»

-30-

À propos de l’Association des malentendants canadiens
Créée en 1982, l’Association des malentendants canadiens (AMEC) est le principal organisme de défense des consommateurs qui représente les besoins de près de 4 millions de Canadiens touchés par la perte auditive. Avec un réseau à travers le Canada, l’AMEC travaille en collaboration avec des professionnels, des fournisseurs de services, le gouvernement et fournit des informations, un soutien et un plaidoyer améliorant la vie pour s’assurer que les personnes touchées par une perte auditive puissent surmonter les obstacles de leur vie.

L’AMEC a une réputation mondiale dans le développement et la mise en œuvre d’un large éventail d’initiatives qui ont remis en question le statu quo lorsque l’on travaille avec des personnes malentendantes. En tant que leader dans le secteur, nous sommes sollicités pour fournir des commentaires et des rétroactions sur diverses initiatives politiques, identifier les meilleures pratiques, développer et tester des technologies, ce qui en retour a amélioré la qualité de vie des personnes vivant avec une perte auditive.

Pour plus d’informations sur l’AMEC, visitez www.chha.ca
Pour les demandes des médias, contactez:
Janice McNamara
Tél: 613-526-1584 ext: 103
Courriel: communications@chha.ca