Boucle d’induction

Les systèmes de boucle à induction

Les boucles à induction (aussi appelées boucles magnétiques) transmettent le son à l’aide d’un champ électromagnétique. Les ondes électromagnétiques sont ensuite captées par des bobines inductives appelées phonocapteurs, qui les convertissent en son qui sera transmis à l’auditeur par des appareils d’amplification personnels comme des appareils auditifs, des implants auditifs à ancrage osseux ou des processeurs d’implants cochléaires.

La plupart des systèmes de boucle à induction sont constitués d’un fil électrique placé autour d’une pièce – sur le plancher ou le long d’une plinthe. En voyageant dans le fil, le signal sonore crée un champ magnétique. L’utilisation d’un système de boucle à induction avec des appareils d’amplification personnels munis d’un phonocapteur est avantageux, car elle ne requiert pas de casque d’écoute ou de récepteur supplémentaires.

Bien que les systèmes de boucle à induction ne requièrent que très peu d’entretien, ils sont sensibles à l’interférence électrique. Il est essentiel qu’ils soient correctement installés pour qu’ils produisent un signal adéquat. Contrairement aux systèmes sans fil exclusifs comme les systèmes Bluetooth, les phonocapteurs n’épuisent pas les piles des appareils auditifs ou des implants cochléaires. En fait, ils ne sont pas plus énergivores que les microphones. Il est à noter que les phonocapteurs sont compatibles avec tous les systèmes de boucle à induction, peu importe la marque de l’appareil auditif ou de l’implant cochléaire.

Votre audiologiste professionnel peut vous conseiller au sujet des phonocapteurs et des systèmes qui vous permettront d’écouter la télévision.

Système de boucle d’induction et amplificateur