Meilleur mois de l’audition et de la parole Mai 2020

Partout au Canada, l’Association des malentendants canadiens sensibilise à la perte auditive et à la santé auditive

(Pour diffusion immédiate) 30 avril 2020, Ottawa (Ontario) – Le mois de mai est le meilleur mois pour l’audition et la parole; un mois consacré à la sensibilisation du public à la santé de la communication. Beaucoup d’entre nous tiennent la capacité de communiquer pour acquise, mais la capacité de parler, d’entendre et d’être entendu est beaucoup plus vitale pour notre vie quotidienne que la plupart d’entre nous ne le pensent. Pour ceux qui ont du mal à communiquer, les interactions quotidiennes peuvent poser des défis importants. Un trouble de la communication peut empêcher une personne de bien travailler au travail, de demander de l’aide, d’entendre des instructions à l’école ou même de dire «je t’aime». L’Association des malentendants canadiens travaille avec diligence pour sensibiliser les Canadiens à l’importance de la santé des communications pour tous ceux qui souffrent de perte auditive. La santé de la communication est encore plus répandue en ces jours d’isolement en raison du coronavirus. Nous devons nous assurer que tout le monde reconnaît la santé de la communication et son importance en ces temps sans précédent.

L’Association des malentendants canadiens (AMEC) a une longue histoire – qui remonte au début des années 1980 – pour répondre aux besoins des Canadiens touchés par la perte auditive par le biais de la défense des droits, des communications et de la fonction publique. La perte auditive est l’un des handicaps les plus isolants. Elle passe souvent inaperçue et n’est pas traitée chez la plupart des adultes. Cela conduit à l’isolement social, à la dépression et à des problèmes de sécurité potentiels. Quarante pour cent des adultes âgés de 20 à 79 ans souffrent d’une certaine forme de perte auditive et 78% des adultes de 60 à 79 ans souffrent d’une perte auditive (Stats Canada, 2016). La perte auditive devient l’un des plus grands handicaps au monde.

Pendant le Mois de l’amélioration de l’audition et de la parole, l’Association des malentendants canadiens plaide pour toutes les personnes atteintes de perte auditive. Pour ces personnes, l’impact de l’éloignement social et de l’utilisation commune des masques faciaux a créé des défis supplémentaires. Nous demandons que lorsque vous communiquez avec une personne malentendante, vous tenez compte des éléments suivants:

  • Parlez à un rythme modéré et répétez si demandé. Faites preuve de patience pendant la communication
  • Utiliser l’interprétation textuelle de la parole via des applications de téléphone portable et un stylo et du papier
  • Utiliser des applications de messagerie texte ou vidéo avec la fonctionnalité de sous-titrage activée
  • Utilisez des appareils d’écoute assistée pour la communication lorsque cela est possible.

Marilyn Kingdon, présidente et présidente du conseil d’administration de l’Association des malentendants canadiens, a déclaré: « En tant que personne atteinte de perte auditive, j’ai personnellement connu des défis accrus pendant la pandémie de COVID-19. Je m’appuie sur l’exactitude du sous-titrage dans les brèves, et pour de nombreuses personnes malentendantes, la lecture de la parole est devenue presque impossible en raison de l’utilisation de masques faciaux. Nous partageons tous l’isolement social qui est venu avec COVID-19, mais pour ceux qui ont une perte auditive, cela nous maintient encore plus éloignés des proches qui faisaient autrefois partie de nos systèmes de soutien. Nous sommes tous dans le même bateau, ce qui nous donne l’occasion de chercher de nouvelles façons d’être inclusifs et de communiquer les uns avec les autres. »

L’Association des malentendants canadiens célébrera le mois de mai comme le meilleur mois de l’audition et de la parole en continuant de défendre les intérêts des personnes touchées par une perte auditive afin que toutes les communications soient accessibles à tous les Canadiens. En travaillant ensemble, nous serons en mesure d’atteindre cet objectif important.

DOCUMENT D’INFORMATION

À propos de l’Association des malentendants canadiens
L’Association des malentendants canadiens (AMEC) a été créée en 1982 et est la principale organisation canadienne de défense des consommateurs qui représente les besoins de près de 4 millions de personnes vivant avec une perte auditive. Avec un réseau à travers le Canada, l’AMEC travaille en collaboration avec les professionnels de la perte auditive, les fournisseurs de services, le gouvernement et fournit des informations, un soutien et un plaidoyer améliorant la vie pour s’assurer que les personnes malentendantes puissent surmonter les obstacles dans tous les aspects de leur vie.

L’AMEC a une réputation mondiale dans le développement et la mise en œuvre d’un large éventail d’initiatives qui ont remis en question le statu quo lorsque l’on travaille avec des personnes malentendantes. En tant que chef de file dans le secteur, l’AMEC est sollicitée pour fournir des commentaires et des rétroactions sur diverses initiatives stratégiques, identifier les meilleures pratiques et développer et tester des technologies, ce qui, en retour, a amélioré la qualité de vie des personnes vivant avec une perte auditive.

Pour en savoir plus sur l’Association des malentendants canadiens, visitez www.chha.ca.

Pour les demandes des médias, contactez:
Janice McNamara
Tél: 613-526-1584 ext: 103
Courriel: communications@chha.ca