Communiqués de Presse

« retour

LES POLITIQUES PRO-ACTIVES FÉDÉRALES DOIVENT ETRE MAINTENUES!
Ajouté 08-05-2010
Ottawa, le 23 juillet 2010 – L’Association des malentendants canadiens, une organisation nationale représentant des millions de Canadiens qui vivent avec une déficience auditive, demande au Gouvernement du Canada de ne pas entamer un processus remettant en question les politiques fédérales proactives en matière d’emploi. La Loi sur l’équité en matière d’emploi doit assurer un accès égal aux employés handicapés, ainsi que les mesures d’adaptation appropriées.

En décembre 2007, lors de la publication des résultats de l’Enquête sur la participation et les limitations d'activités (EPLA), Statistique Canada a indiqué que le nombre de personnes handicapées au Canada a augmenté de 12.4% en 2001 à 14.3% en 2006. Cela signifie qu’il existe au moins 4 millions de Canadiens handicapés, et il y en a certainement plus – car il y a un certain nombre qui refusent de s’identifier ou qui ne veulent pas reconnaître qu’ils ont une déficience.

La fonction publique a beaucoup d’employés ayant une déficience auditive. Ce groupe est le deuxième plus grand au sein de la fonction publique.

Les Canadiens malentendants ont droit de servir leur pays à titre de fonctionnaires. Ils ont beaucoup à offrir – ils sont avocats, scientistes, statisticiens, chercheurs, analystes, adjoints administratifs, ainsi de suite. Pour avoir une chance égale d’être recruté, d’être retenu, et d’avoir une carrière tout comme une personne non handicapée, nous avons besoin d’être inclus et d’avoir accès à des mesures d’adaptation!

Nous ne demandons pas de traitement « spécial » - mais un traitement égal!!! « Ceux qui pensent que sans plan proactif tous les individus sont sur la même base d’égalité, que tous ont la même chance, pratiquent la politique de l’autruche! » dit Louise Normand, présidente nationale de l’Association des malentendants canadiens.

Le Canada a ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées des Nations-Unies seulement en mars dernier. L’Article 23 reconnaît que les personnes handicapées ont le même droit d’emploi que tous les autres individus; les États Partis s’engagent à prendre des mesures efficaces et appropriées pour éliminer la discrimination dans l’accès au travail. « Une remise en question des politiques gouvernementales en matière d’action affirmative est contraire aux engagements à l’échelle internationale que le Canada vient tout juste de faire il y a quelques mois seulement! », dit madame Normand

S’il-vous-plaît monsieur le Premier Ministre Harper, écoutez les Canadiens qui ont une déficience auditive. S’il-vous-plaît, prêtez l’oreille! Peut-être nous n’entendons pas bien, mais nous écoutons et nous espérons que vous en ferez autant!

L’Association des malentendants canadiens (AMEC) est la voix des malentendants canadiens. Elle pourvoit à des programmes éducationnels et encourage l’initiative personnelle. Son but est l’accessibilité pour les personnes ayant une déficience auditive pour qu’ils aient leur place dans la société canadienne.

Pour plus d’informations, communiquez avec Louise Normand, présidente nationale, Association des malentendants canadiens, à : reception@chha.ca ou sans frais 1-800-263-8068.

« retour

Content Management Powered by CuteNews